Hypno-Massage : HypnoSE et massage

hypno-massage

Le massage et l’HYPNOSE sont des thérapies bien établies, mais elles sont (trop) rarement associées.

Cependant, l’intégration de la suggestion thérapeutique et du travail corporel permet au corps d’explorer, d’aborder et de libérer les blocages, les anxiétés et les traumatismes, en engageant l’inconscient à mieux libérer la douleur sous-jacente et ses effets néfastes sur la santé. En outre, lorsque les consultant stockent ou verrouillent leurs émotions dans leurs muscles, le toucher peut améliorer le traitement, au-delà de la seule thérapie par la parole, accélérant la guérison, libérant la douleur physique et favorisant une relaxation plus profonde du corps et de l’esprit.

Certains massothérapeutes utilisent déjà des approches d’imagerie guidée dans le cadre de leur thérapie de massage, alors qu’une approche complète hypnothérapie-massage permet d’obtenir beaucoup plus.

 Les domaines de travail habituels sont l’anxiété, la pré/post-chirurgie, les traumatismes, l’estime de soi, l’insomnie, les céphalées de tension, la gestion du poids et la douleur.

La combinaison de l’hypnothérapie et du massage permet de travailler sur les significations des “métaphores corporelles”, tant au niveau psychologique que physique. Par exemple, le client qui souffre de douleurs aux épaules peut avoir l’impression d’avoir le poids du monde sur ses épaules, le client qui a mal au dos peut avoir l’impression de manquer de structure ou de soutien dans sa vie, et le client qui a une mâchoire douloureuse et tendue, peut avoir l’impression de mordre des mots non prononcés.

L’Hypnose est un état modifié de conscience caractérisé par une relaxation profonde, une susceptibilité aux suggestions et des changements dans la perception, la mémoire, la motivation et la maîtrise de soi.

Cette définition, cependant, est axée principalement sur les effets psychologiques et ne reflète guère l’ensemble des preuves relatives au lien entre l’esprit et le corps.

Comme pour la massothérapie (et peut-être même plus), le rapport consultant/thérapeute est une composante essentielle de l’hypnothérapie.

Ce rapport peut être amélioré par de nombreux moyens, notamment par l’écoute active, puis par la synchronisation entre les gestes et la respiration du massothérapeute et le rythme respiratoire de son consultant.

Cela permet au thérapeute de faire correspondre la respiration du client à la sienne, puis de le conduire dans un état de détente, en ralentissant et en calmant sa propre respiration, pour que le consultant puisse suivre le même rythme. En effet, l’état d’hypnose peut lui-même être créé par les mouvements du massage, avec ou sans suggestions verbales.

L’état hypnotique peut également être généré verbalement avant le début du massage ou une fois qu’il a commencé. Selon le ressenti du thérapeute et la réceptivité du sujet.

hypno-massage-3

Au cours d’une séance d’hypnose, le thérapeute va utiliser des “suggestions” et des “métaphores”, deux “outils” qui fonctionnent encore mieux lorsque le sujet est massé.

Le massage peut se terminer avant la fin de l’hypnose, ou l’inverse. Les deux pouvant aussi se terminer simultanément. Quoi qu’il en soit, lorsque la séance se termine, il est bon de s’assurer que toutes les suggestions non désirées (comme la lourdeur des membres pendant la séance) sont complètement éliminées.

Que ce soit pour une séance de relaxation ou pour traiter un problème plus complexe comme un traumatisme, l’hypnothérapie et le massage peuvent parfaitement fonctionner ensemble, en ajoutant une autre dimension à chaque thérapie.

Ainsi, une approche intégrée offre au thérapeute et au consultant un traitement très ciblé et bénéfique pour l’esprit et le corps.

Le massage et l’HYPNOSE sont des thérapies bien établies, mais elles sont (trop) rarement associées.

Cependant, l’intégration de la suggestion thérapeutique et du travail corporel permet au corps d’explorer, d’aborder et de libérer les blocages, les anxiétés et les traumatismes, en engageant l’inconscient à mieux libérer la douleur sous-jacente et ses effets néfastes sur la santé. En outre, lorsque les consultant stockent ou verrouillent leurs émotions dans leurs muscles, le toucher peut améliorer le traitement, au-delà de la seule thérapie par la parole, accélérant la guérison, libérant la douleur physique et favorisant une relaxation plus profonde du corps et de l’esprit.

Certains massothérapeutes utilisent déjà des approches d’imagerie guidée dans le cadre de leur thérapie de massage, alors qu’une approche complète hypnothérapie-massage permet d’obtenir beaucoup plus.

 Les domaines de travail habituels sont l’anxiété, la pré/post-chirurgie, les traumatismes, l’estime de soi, l’insomnie, les céphalées de tension, la gestion du poids et la douleur.

La combinaison de l’hypnothérapie et du massage permet de travailler sur les significations des “métaphores corporelles”, tant au niveau psychologique que physique. Par exemple, le client qui souffre de douleurs aux épaules peut avoir l’impression d’avoir le poids du monde sur ses épaules, le client qui a mal au dos peut avoir l’impression de manquer de structure ou de soutien dans sa vie, et le client qui a une mâchoire douloureuse et tendue, peut avoir l’impression de mordre des mots non prononcés.

L’Hypnose est un état modifié de conscience caractérisé par une relaxation profonde, une susceptibilité aux suggestions et des changements dans la perception, la mémoire, la motivation et la maîtrise de soi.

Cette définition, cependant, est axée principalement sur les effets psychologiques et ne reflète guère l’ensemble des preuves relatives au lien entre l’esprit et le corps.

Comme pour la massothérapie (et peut-être même plus), le rapport consultant/thérapeute est une composante essentielle de l’hypnothérapie.

Ce rapport peut être amélioré par de nombreux moyens, notamment par l’écoute active, puis par la synchronisation entre les gestes et la respiration du massothérapeute et le rythme respiratoire de son consultant.

Cela permet au thérapeute de faire correspondre la respiration du client à la sienne, puis de le conduire dans un état de détente, en ralentissant et en calmant sa propre respiration, pour que le consultant puisse suivre le même rythme. En effet, l’état d’hypnose peut lui-même être créé par les mouvements du massage, avec ou sans suggestions verbales.

L’état hypnotique peut également être généré verbalement avant le début du massage ou une fois qu’il a commencé. Selon le ressenti du thérapeute et la réceptivité du sujet.

hypno-massage-3

Au cours d’une séance d’hypnose, le thérapeute va utiliser des “suggestions” et des “métaphores”, deux “outils” qui fonctionnent encore mieux lorsque le sujet est massé.

Le massage peut se terminer avant la fin de l’hypnose, ou l’inverse. Les deux pouvant aussi se terminer simultanément. Quoi qu’il en soit, lorsque la séance se termine, il est bon de s’assurer que toutes les suggestions non désirées (comme la lourdeur des membres pendant la séance) sont complètement éliminées.

Que ce soit pour une séance de relaxation ou pour traiter un problème plus complexe comme un traumatisme, l’hypnothérapie et le massage peuvent parfaitement fonctionner ensemble, en ajoutant une autre dimension à chaque thérapie.

Ainsi, une approche intégrée offre au thérapeute et au consultant un traitement très ciblé et bénéfique pour l’esprit et le corps.

Pour aller plus loin :
FORMATION EN HYPNO-MASSAGE
STAGE D’AUTO-HYPNOSE
FORMATION EN HYPNOSE


Notice: Undefined index: form in /home/portaip/www/wp-content/plugins/mailpoet/lib/Form/Widget.php on line 200
Recevez la NEWSLETTER avec de nouveaux articles, des conseils pratiques et des réductions exclusives ... directement dans votre boite mail !

Vous pourriez aimer ...

Shopping Cart